05/09/2008

L'enfant et la sophrologie

Réflexe de tension

L'enfant est débordant d'énergie. Quel adulte n'a jamais entendu ou prononcé cette petite phrase: "Ah, si je pouvais encore avoir son énergie!". Et pourtant, plus l'enfant grandit, plus cette énergie s'amoindrit. Pourquoi?

L'enfant exprime son énergie, c'est-à-dire ses pulsions (il sautille, court, parle comme un moulin à paroles, se bat parfois,...) mais plus il grandit, plus ses parents, la société, l'éducation, lui-même aussi le freine, lui met des limites, des barrières (Ex: ça ne se fait pas de courir dans le magasin,...). Que fait l'enfant alors? Il réfrène toute cette énergie et finit par la garder en lui. A force de la refouler, une partie de cette énergie va finir par sortir soudainement sous forme d'agressivité corporelle (il va la décharger dans un sport,...), verbale ou émotionnelle (théâtre,...), une partie sous forme opérationnelle, dans la motivation et une partie sera à nouveau enfouie pour finir parfois par exploser pour une broutille. Il se sent alors coupable d'avoir dépassé les limites,(c'est interdit!), fautif d'où l'angoisse apparaissant et se transformant en tension, agitation, détresse et rancoeur d'avoir été puni car il n'a pu su se maitrîser.   

Si l'angoisse, l'agitation, les tensions s'accumulent à leur tour, l'enfant va les transformer en symptôme tel que maux de tête, tics, troubles du comportement ou du caractère et suivant sa personnalité et sa constitution, il souffrira peu à peu de troubles psychologiques ou psychosomatiques.   

Faut-il les laisser tout faire alors? Bien évidemment que non! Restons réalistes, les enfants s'adaptent aux différents stades de leur existence, de leur environnement (école, famille,..) sans trop de soucis mais avec le stress (de plus en plus présent) qui est lui, le résultat de la pression de l'environnement et des phénomènes extérieurs. Les enfants sont donc soumis d'une part à l'angoisse due au refoulement d'énergie et d'autre part, au stress dû à l'environnement. Ces 2 types d'angoisse ont donc pour conséquence une élévation de la tension psychologique et physique avec augmentation des tensions nerveuses. Il en résulte ainsi la tension physique qui aboutit à la tension mentale et vice-versa...

Réflexe de détente

Notre société étant ce qu'elle est, les crises de l'existence devant se passer, les problèmes de l'éducation et environnementaux étant réels, il n'est pas facile aujourd'hui pour l'enfant, de plus en plus sédentaire (Consoles, TV, Ordinateur,..) d'évacuer ce trop plein d'énergie.  Heureusement, nous avons en nous, enfant comme adulte, le réflexe de détente, qui est lui, la quiétude, la sensation de paix, avec pour bénéfices la diminution de la tension artérielle, le ralentissement du pouls, la détente physique et mentale. Le réflexe de détente restaure l'Energie, l'Harmonie et les signaux nécessaires à une bonne adaptation à l'angoisse ou au stress. Permettre et s'autoriser à se détendre, c'est agir dans la détente et se détendre dans l'action pour obtenir un tonus adéquat au moment opportun. C'est mieux prévoir, mieux préparer et mieux réaliser l'action. 

Les commentaires sont fermés.